Mauvaise Audition, Surdité Légère : Comment S’appareiller Pas Cher ?

assistant-auditif-pas-cher

Une vue qui baisse, hop on s’achète une bonne paire de lunettes et on n’en parle plus. Mais quand l’audition vacille, il semble plus difficile de franchir le pas en s’appareillant. Pourquoi? Car il y a encore trop d’idées reçues sur l’appareillage : coût trop élevé des aides auditives, difficultés de remboursement, côté inesthétique, difficulté d’utilisation, appréhension psychologique à sauter le pas, perception négative du handicap auditif : trop d’obstacles freinent de nombreuses personnes à s’équiper d’un bon appareil auditif pour retrouver une bonne audition. Pourtant, selon doctissimo, près de 10 millions de personnes en France sont touchées par un problème d’audition. Bonne nouvelle : il faut savoir que le marché s’est démocratisé ces dernières années, avec de plus en plus d’offres en dehors des circuits traditionnels. Un éventail d’offres plus large qui a permis de baisser les coûts et de faciliter l’accès à ce type d’équipements au plus grand nombre. On fait le point sur le marché, avec en bonus des conseils pour bien acheter votre appareil auditif.

 

Surdité et problèmes d’audition en France

 

Les problèmes d’audition en chiffres

En France, de nombreuses personnes sont touchées par les problèmes d’audition, pour différentes raisons :

  • Surdité ou problèmes auditifs de naissance
  • Problèmes auditifs liés à l’exposition trop forte au bruit notamment dans le cadre professionnel (surdité professionnelle)
  • Personnes âgées (presbyacousie) : perte d’audition liée à l’âge
  • Problèmes d’acouphènes et exposition à des bruits parasites : plus de 2 millions de personnes seraient concernées dans l’hexagone

Contrairement à ce que l’on pense, tous les âges sont concernés, à différents degrés :

  • 0,25% de surdité à la naissance
  • 15% chez les 15-34 ans
  • 18% chez les 35-44 ans
  • Plus de 65% des plus de 65 ans

Surdité légère, moyenne ou surdité profonde?

On différencie les types de surdité selon le nombre de décibels perçus :

  • La surdité est légère si la perte auditive est de 20 à 40 dB
  • La surdité est moyenne si la perte auditive est de 40 à 70 dB
  • La surdité est sévère si la perte auditive est de 70 à 90 dB
  • La surdité est profonde si la perte auditive est de 90 à 120 dB

devenir-sourd

Les inconvénients des appareils auditifs : en finir avec les idées reçues!

 

Jusqu’à récemment, l’appareil auditif était associé à un appareil lourd, handicapant, moche, inconfortable : bref, que des défauts, à part la correction auditive. Des inconvénients majeurs pour la plupart des personnes concernées :

L’esthétique : un appareil auditif discret ou invisible!

Pour beaucoup de personnes, notamment celles que nous appelons les primo-appareillées, l’apparence joue un rôle fondamental dans le choix ou non d’un appareil auditif. L’aspect esthétique (ou plutôt inesthétique donc) est en effet l’un des freins majeurs qui poussent les personnes souffrant d’une mauvaise audition à ne pas s’appareiller. Les appareils ne font pas branchés, ils ont tendance au contraire à mettre en avant le handicap, à stigmatiser. Avec l’âge, on est plus susceptible de mieux accepter un appareil, mais cela n’est pas toujours facile non plus. La perte d’audition avec le vieillissement (presbyacousie) en effet est un processus normal et connu. On accepte donc plus facilement un appareil auditif à 70 ans qu’à 25. D’ailleurs 71 ans est l’âge moyen d’appareillage. Mais la perte d’audition peut toucher tous les âges et quoiqu’il arrive, à tout âge, l’apparence joue un rôle majeur. Le facteur esthétique et donc fondamental pour corriger la perte auditive et retrouver un bon confort d’écoute pour les petits comme les grands.

Les freins psychologiques à l’appareillage

Perdre de l’audition ou devenir sourd est un passage souvent compliqué. Bien souvent, les personnes qui présetent une perte d’audition n’en sont pas conscientes. C’est souvent l’entourage qui fait remarquer une baisse d’audition. Un déni très largement constaté donc qui ne facilite pas la prise en charge. « Non, je ne suis pas sourd! ». Chez les jeunes, il peut être particulièrement difficile de se sentir différent et d’accepter sa différence. Porter un appareil peut être considéré comme ségrégatif avec un sentiment ou une peur de ne pas bien se faire accepter par les autres. Chez les plus âgés, accepter sa surdité n’est pas facile à un âge où on perd aussi en même temps un peu la vue, la mémoire, et certaines capacités physiques. Les problèmes d’audition viennent en « rajouter une couche » en quelque sorte et cela n’est pas facile à accepter à un moment où l’on sent déjà ses capacités baisser en général. L’appareillage « fait vieux », il donne 10 ans de plus, bref, difficile à accepter, d’autant plus si au contraire tout va bien physiquement et qu’il n’y a pas d’autres signes de vieillissement qui pourraient être gênants au quotidien.

oreille-qui-siffle

Les freins économiques

Le coût des aides auditifs est un autre facteur décourageant. Rappelons qu’un appareil chez un audioprothésiste peut coûter en moyenne 1 500 euros (selon le Syndicat national des audioprothésistes (Unsaf)), soit un budget de 3 000 euros à prendre en compte pour s’équiper des deux oreilles. Aïe, aïe, aïe! Ça pique. C’est pourquoi aujourd’hui en moyenne seules 1,5 million de personnes sont appareillées en France sur 6 millions de personnes qui devraient l’être. Car le remboursement par la Sécurité Sociale n’est pas toujours avantageux même si des efforts ont été faits depuis 2020 pour une prise en charge un peu plus importante et une tendance constatée qui va à la fixation de prix limite de vente pour éviter le renoncement aux soins. La plupart du temps, à l’heure actuelle, il faut une bonne mutuelle pour prendre le relais et diminuer le reste à charge pour les patients qui reste somme toute très important. Renseignez-vous auprès de votre organisme complémentaire pour savoir à quel remboursement vous avez droit.

Pour information : le site de la sécurité sociale ameli.fr détaille toutes les modalités de remboursement. En bref : la prise en charge dépend de l’âge et du handicap.

Conséquences de tous ces freins et idées reçues sur les corrections auditives : beaucoup de personnes repoussent ainsi le moment de s’appareiller, en attendant que la situation s’aggrave vraiment. E le problème n’est pas pris à la source. Pourtant, de nouvelles offres beaucoup plus performantes et accessibles en termes de prix ont fait leur apparition sur le marché et nous invitent à changer notre regard sur les appareils auditifs. Qu’en est-il?

causes-surdite

Où acheter un appareil auditif pas cher?

 

Vous avez une perte d’audition? Avant d’acheter un appareil auditif, faites un bilan de votre gêne par le biais d’un bilan d’audition, chez votre ORL ou votre médecin traitant, afin de mieux connaître vos besoins. Vous pourrez par exemple effectuer un audiogramme pour évaluer vos pertes auditives (bourdonnement, sifflements, sensibilité auditive, surdité légère ou profonde, éventuelles lésions auditives…). Une mesure de l’audiométrie qui permet d’évaluer votre capacité à entendre les sons. Peut-être en effet n’avez-vous qu’un simple bouchon dans les oreilles à retirer, à l’origine d’acouphène ou de la baisse de vos capacités auditives! Vous pourrez ensuite mieux vous orienter vers la bonne solution adaptée à vos besoins pour améliorer l’audition selon votre déficience auditive et vos troubles auditifs.

Les enseignes traditionnelles

Quelles sont les offres disponibles aujourd’hui pour faire baisser le coût de son appareillage? Il faut savoir que jusqu’à maintenant, les audioprothésistes justifient des tarifs élevés car l’offre d’appareillage est souvent vendue en package : test auditif, réglage de l’appareil, entretien, garantie… Des coûts supplémentaires inclus qui ne facilitent pas l’accès à un tarif abordable. D’autant que l’innovation et les nouvelles technologies ont permis, ces dernières années, de faire de véritables bonds en innovation en la matière. Plus besoin forcément de réglage onéreux et complexe : aujourd’hui les réglages peuvent être automatiques, ce qui peut diminuer le coût de la prestation. De nombreux appareils sont équipés du Bluetooth, permettant un réglage sans fil. Des appareils auditifs numériques de dernière génération! Renseignez-vous donc dans les différentes enseignes qui proposent des appareillages. De nombreuses marques sont présentes sur le marché : Audika, Idéal Audition, Vivason, etc. regardez si vous avez vraiment besoin de prestations associées ; vous pourrez ainsi faire baiser votre facture. Le mieux est de vous diriger dans ce cas vers des magasins ou sites Internet qui affichent vraiment le prix des appareils et des prestations : une transparence sur le tarif est toujours mieux.

Les appareils auditifs d’occasion : une bonne affaire?

Vous pouvez, en recherchant sur Internet des appareils auditifs pas cher, trouver des offres d’occasions : appareils auditifs déjà portés et dont leurs propriétaires se proposent de les revendre. Que faut-il en penser? Nous ne recommandons pas trop cette option. En effet, comme tout appareil d’occasion, vous ne savez pas exactement le degré de fonctionnement, la qualité de l’appareil à date. Peut-être a-t-il servi déjà longtemps, contrairement à ce qui est indiqué, ce qui ne garantit pas un fonctionnement optimal. Il n’est peut-être pas adapté niveau forme, et surtout, les préréglages ne vous correspondront pas. Résultat : il faut retourner chez l’audioprothésiste pour refaire des réglages. Au final, même si le coût d’achat peut sembler une bonne affaire, pas sûr que cela vous revienne vraiment moins cher. À vous de voir donc.

assistant-auditif-prothese

Les assistants d’écoute vendus en pharmacie

Il est désormais possible d’acheter des appareils auditifs standards en pharmacie pour soulager les déficiences auditives. Contrairement à des prothèses auditives réalisées chez l’audioprothésiste, elles ne sont pas réglables, et c’est ce qui permet un tarif beaucoup plus abordable. Demandez-vous donc dans un premier temps quel est votre besoin. Si votre baisse auditive est légère, et que vous souhaitez tout simplement entendre mieux sans problème ou maladie particulière liée à l’oreille, ces offres peuvent constituer de très bonnes alternatives. Côté coût : compter environ 300 euros par appareil (soit un budget totel de 600 euros) pour la marque Sonalto par exemple. Ce type d’aides auditives permet en effet d’amplifier les sons, souvent grâce à une petite molette. Facile à utiliser donc, et c’est vendu sans ordonnance. En revanche : ce type d’appareils n’est pas remboursé par la sécurité sociale. À vous de voir donc selon votre budget, car si le budget reste moindre par rapport à des prothèses auditives sur-mesure, cela reste assez élevé.

Les aides auditives en ligne : quelles offres sur Internet?

Depuis quelques années de nouvelles offres sont apparues sur Internet avec des opérateurs décidés à « casser les coûts » en rendant beaucoup plus accessibles les aides et les prothèses auditives. Des solutions en ligne qui permettent en effet d’offrir des tarifs plus accessibles. C’est le cas par exemple de l’enseigne low cost Maison de l’Appareil Auditif qui offre des prix plus abordables permettant de diminuer le coût moyen de 1500 euros par appareil. Mais pour les personnes qui n’ont pas les moyens d’acheter ce type de prothèses, même moins cher, il est possible de trouver des aides auditives efficaces et standard. Ces modèles d’assistants d’écoute, universels, sont adaptés à tous et permettent de retrouver un meilleur confort d’écoute. C’est la forte innovation dans le secteur qui a permis aujourd’hui de bénéficier d’excellentes performances de manière beaucoup plus accessible pour ce type d’appareils. Une solution tout à fait abordable donc souvent entre 100 et 300 euros, qui constitue une très bonne alternative pour toutes les personnes souffrant d’une baisse d’audition. Dans notre boutique, par exemple, nous proposons Hearbloom, un assistant d’écoute pour tous, prêt à l’emploi, qui s’adapte à toutes les formes de conduits auditifs. Ces types d’appareils isolent les bruits parasites et permettent de se focaliser sur les sons à proximité directe, en plus de la capacité d’amplification. Une excellente solution abordable et accessible à tous.

Si vous nous avez bien prêté l’oreille, vous savez tout désormais pour savoir quel appareil auditif acheter. Bien entretenir sa santé auditive est primordial, à tout âge. N’hésitez pas à adopter une bonne hygiène en nettoyant vos oreilles régulièrement.