BESOIN D'AIDE? APPELEZ-NOUS: 09 70 01 90 25
VOUS RECHERCHEZ QUELQUE CHOSE?
Panier

Comment Utiliser un Aérateur de Vin?

degustation-vin-oxygene

En France, boire du vin est plus qu’un plaisir, c’est un art. Et si bien décrire cette expérience est un challenge pour beaucoup d’entre nous, bien le déguster n’est, en revanche, pas réservé uniquement au chef sommelier du Ritz. 
Que vous soyez spécialiste en œnologie ou simple amateur de vin, vous savez certainement qu’une oxygénation maîtrisée du vin est la clé d’une dégustation réussie.
Comment mettre en valeur les tannins profond et la longueur en bouche des vieux millésimes bordelais, ou les vins puissants et ensoleillés de la vallée du Rhône? Faut-il aérer le vin ou ne pas l'aérer? 
L’aérateur de vin est un accessoire qui s'est récemment imposé dans l'univers de l'oenologie. Découvrez  nos conseils dans cet article et son utilisation n'aura plus aucun secret pour vous.

Aérateur de vin: les différents modèles

 

Il existe plusieurs styles d’aérateurs qui ont tous la même fonction. Vous l’aurez deviné, ils servent à aérer le vin bien sûr. D’une utilisation très facile même pour un manchot, votre choix dépendra surtout de votre goût personnel. Nous vous présentons ici les 2 types d’aérateurs de vin les plus répandus:

  • L’aérateur de type bec verseur: Il s'insère directement dans le goulot de la bouteille en remplacement du bouchon. Petit plus, ce genre d’ustensiles est, la plupart du temps, conçu avec un système anti-goutte. Vous pourrez donc servir votre vin d’une seule main sans crainte!
  • L’aérateur de type entonnoir (avec ou sans présentoir): Vous le placer au-dessus du verre et vous verser le vin dans l’aérateur tout simplement. Petit conseil d’utilisation, attention à tout de même à l’écoulement :  servez le vin en prenant soin de ne pas en verser trop d'un coup. Les aérateurs ont tendance à ralentir le débit. Ça serait bête de tâcher la nappe de mamie en en faisant déborder comme un bourrin! 
  • Les aérateurs de type bec-verseurs présentent l’avantage d’être facile à transporter (et donc à perdre...) alors que les entonnoirs ont un style indéniable et embellissent une table en apportant une touche d’élégance à la dégustation.

    Aérateur de vin ou carafe à vin?

     

    Même si le débat fait rage, suscitant querelles interminables et passions dévorantes dans l’univers de l’oenologie… Finalement “La question, elle est vite répondue”! Les deux! Selon l’utilisation que vous en faites.
    Aérateurs et carafes laissent tous deux respirer le vin et lui permettent de développer la même qualité aromatique. Le choix ne dépend donc pas du résultat en termes de saveur ou de bouquet, mais de la situation et du vin lui-même: 

    1. Le temps: Un aérateur peut révéler les qualités d’un bon vin immédiatement à l’ouverture de la bouteille. Contrairement au passage en carafe qui demandera de laisser décanter le vin beaucoup plus longtemps. Pas d’hésitation en cas d’urgence donc! L’aérateur saura vous sauver!
    2. Le côté pratique: Sa taille bien sûr. Étant petit, l’aérateur de vin sera très facile à ranger et à nettoyer. Vous pouvez l’emporter partout avec vous. En plus de ça, c’est un objet sympa à avoir dans votre cuisine. La carafe quant à elle aura du mal à tenir dans le panier de votre prochain picnic. 
    3. Un verre à la fois: Carafer un vin implique une certaine quantité, une demi-bouteille minimum. Bien que ça puisse être une excellente excuse pour prolonger l’apéro, il arrive de ne pas souhaiter ouvrir toute une bouteille en fonction du nombre de convives. Les aérateurs apportent la solution en vous permettant d’oxygéner de petites quantités de vin.

    En résumé, carafes et aérateurs de vins ne s’excluent pas mais se complètent. Leur utilisation dépend essentiellement du contexte, et comme nous le verrons un peu plus bas, du vin à aérer.
    Quoi qu’il en soit, l’aérateur de vin a certainement gagné sa place dans le tiroir de votre cuisine, juste à côté du tire-bouchon et du coupe-capsule.

    Aérateur de vin comment ça marche ?

     

    C’est bien connu, le vin aussi a besoin de respirer. L’oxygène lui permet de libérer tous les arômes fabuleux qu’il contient. Le but d'un aérateur est de favoriser la rencontre du vin avec l'air pour accélérer l'oxydation et l'évaporation. Cet ustensile permet d’augmenter la surface de contact entre le vin et l’air. La quantité d’air apportée par les bulles et l’agitation lorsque vous versez le vin augmente, le vin libère ses meilleurs arômes et développe un goût plus subtil instantanément! Magique...Ou presque! 

    Concrètement, l’aération provoque deux réactions chimiques majeures:

    • L’oxydation: ce phénomène naturel à lieu quand on expose le vin à l'oxygène. Les composés du vin sensibles au contact de l’air réagissent et éveillent des odeurs plus riches dans le bouquet du vin ainsi que des arômes plus profonds. En fait, l’air “accélère son vieillissement”. Scientifiquement parlant, l’oxydation est une perte d’un ou plusieurs électrons par une molécule, parfois accompagnée d'une perte de protons à cause de l’oxydation de l’éthanol. Oenologiquement parlant, votre vin est au top du top! 
    • L’évaporation: Tout comme l'oxydation, c’est une réaction chimique essentielle qui est accélérée par le passage du vin dans la chambre à air de l’aérateur. Les premiers composés à s’évaporer sont les sulfites. Ajoutés au moment de la vinification, les sulfites servent à éliminer les levures et bactéries indésirables.
      Le deuxième composant à s’évaporer est l’éthanol, c’est l’alcool présent dans le vin qui et qui lui donne une odeur caractéristique. La part d’alcool qui se dissipe porte le nom de “part des Anges” dans le folklore traditionnel.
      Certains composés supplémentaires s’évaporent également, ce qui participerait à l’effet "d’ouverture du vin" en supprimant des saveurs résiduelles désagréables.

    Au moment du passage du vin dans l’aérateur, l’oxydation et l’évaporation réduisent la teneur en composés déplaisants tout en améliorant la saveur des tanins et autres notes aromatiques. Votre vin aura non seulement une meilleure odeur mais aussi un meilleur goût! Avouez, ça donne envie d’essayer! 

    Quel type de vin faut-il aérer ? 


    Sortez vos bouteilles! Vins rouges et vins blancs, oui, mais attention tout de même! Certains vins peuvent être aérés et d’autres non, au risque de chambouler les arômes. Au même titre que la décantation, l’aération ne fonctionne pas pour tous les vins. Vous voilà prévenu… Alors, comment éviter la catastrophe


    Pour donner une règle simple, on pourrait dire qu’on aère uniquement les vins qui ont moins de 8 ans. Autrement dit, les vins jeunes qui sont encore considérés comme des vins très instables, ayant encore besoin de mûrir. Les aérer aide à finaliser le processus de fermentation qui a habituellement lieu pendant le vieillissement, tout en permettant une évaporation optimale. 

    A contrario, il est préférable d’éviter une aération des vins vieillis en cave en raison de leur faible teneur en antioxydants. Un vin âgé est capricieux, il demande calme et respect pour dévoiler toute sa complexité. Un apport d’oxygène aussi rapide est bien trop brutal et ne laissera que bien peu d’âme aux crus que vous avez si précieusement préservés (vous ou votre caviste favoris).
    Si l’aération est donc totalement exclue pour les vieux vins, il reste l’option de la décantation, du carafage et du chambrage.
    Qui dit décanter, dit carafer. La prudence est donc de mise.
    Le principe est de transvaser le vin délicatement dans une carafe à décanter pour que les dépôts et sédiments restent au fond de la bouteille. Ça paraît simple comme ça, mais il vaut mieux bien connaître la technique au risque de tuer son millésime préféré!
    En cas de doute n'hésiter pas à regarder cette video du cercle des oenophiles Français:


    Retenez tout même que l’utilisation d’un décanteur à vin n’est pas tout le temps recommandée. Les vins doivent être bâtis avec des tannins encore présents voire fermes pour supporter cette violence.
    En général, on peut dire que les Bordeaux et les Côtes du Rhône supportent très bien un carafage, ce qui n’est pas vraiment le cas des Bourgognes. Il est également possible de carafer un vin blanc surtout s’il est jeune.
    En cas de doutes n’hésitez pas à consulter votre caviste pour avoir des conseils.

    L’alternative pour un vieux vin rouge qui ne peut être aéré, décanté ou carafé, est de le laisser ouvert en cave pendant 6 à 12h, voir plus. Ainsi “chambré”, il gagnera délicatement en finesse et en élégance en respirant tranquillement.

    aerateur-ambiance-et-style

    Une bonne idée cadeau?

     

    Les ustensiles pour le vin sont généralement d’excellents cadeaux, plutôt pour homme il faut bien le reconnaître… Amoureux de l’art de la table et amateurs de vin apprécient toujours une bonne bouteille de vin accompagnée d’une jolie carafe en verre ou d’un décanteur original. L’aérateur est indéniablement devenu un accessoire indispensable dans le monde de la dégustation et du service du vin.

    Repas de famille, apéritif entre amis, dîners romantiques autour d’une bougie ou simple repas entre collègues; petites victoires ou célébrations éclatantes, la dégustation de vin fait partie de nos traditions. 
    Bien plus qu’un simple breuvage, le vin représente le partage, la convivialité et la joie d’être ensemble.

    Alors sortez vos plus beaux verres en cristal et versez délicatement un verre de vin parfaitement oxygéné à vos invités! Bonne soirée assurée!

    À vos tire-bouchons et à votre santé*!


    * Le vin reste une boisson alcoolisée à consommer avec modération et responsabilité selon les recommandations de Santé Publique France.