SOS Trou Dans La Barbe : Comment Rattraper le Coup?

barbe-clairsemee

Vous vous êtes donné comme objectif cette année d’avoir une belle barbe. Pour plaire à votre moitié d’abord, mais aussi pour vous sentir beau, stylé. Car la barbe est plus que jamais à la mode depuis quelques années. Un petit côté bad boy, un je-ne-sais-quoi de Charles Ingalls, George Clooney, Gandalf ou de Sean Connery, à chacun son idole… Vous avez tout fait comme il faut, elle est belle et vous en êtes fier. Mais pas de chance, il y a des endroits, ça ne pousse pas. Vous avez beau tout faire pour avoir une belle toison, invoquer le Dieu Poséïdon (qui a une splendide Barbe) et la terre entière pour que ça pousse pendant la nuit mais rien n’y fait. Et ça vous met franchement de mauvais poil. Alors, comment avoir une belle barbe sans trou? Comment combler les éventuels vides? Est-ce rattrapable? Nous avons demandé à notre coiffeur barbier de nous éclairer pour vous donner les meilleurs conseils en la matière, histoire de vous brosser un peu dans le sens du poil.

 

Comment combler un trou dans la barbe ?

 

Votre barbe est clairsemée ou pousse de manière inégale? Avant de vous plaindre, rappelons d’abord que si vous avez de la barbe qui pousse, déjà, ce n’est pas si mal. Car de nombreux hommes n’ont pas assez de barbe ou sont trop imberbes pour se faire vraiment pousser la barbe… La pousse de la barbe dépend beaucoup de l’hérédité et des hormones. Donc faisons avec ce que l’on a. Sachez-le, rares sont les hommes qui poussent avec une pilosité pour des barbes parfaites. Cela devrait déjà vous mettre à l’aise. Donc détendez-vous.

Dans un premier temps, demandez-vous si vous avez atteint votre pic de pilosité maximale? Ce pic est généralement atteint autour de 30 ans donc d’ici-là, rien n’est joué. Sachez que votre potentiel de pilosité faciale ne s’est donc pas encore exprimé pleinement. Votre petit poil a besoin de temps pour s’exprimer vraiment et déployer toute sa magnificence. Et ça, on le respecte. Patience donc.

Si vous avez plus de 30 ans et que des trous persistent, que faire? Dans ce cas, laissez d’abord vraiment du temps à votre barbe de pousser, vous pouvez faire un vrai premier bilan au bout d’un mois. Le temps nécessaire à certains poils paresseux, plus lents, de s’exprimer et de pousser à leur tour. Chaque poil a son petit caractère : lent, rapide, impétueux, nerveux, pataud… Bref, attendre un mois permet à chacun de s’exprimer, et de voir si d’éventuels trous vont venir vous enquiquiner. Car pour ceux-là, il faut agir pour avoir une barbe plus uniforme.

Pour une barbe sans trou : laissez pousser!

Après un mois de pousse, vous constatez que des petits trous persistent dans votre barbe. Un effet « Gruyère » dont vous vous passeriez bien. Pour être plus « Comté » que « Gruyère », l’astuce ici est de laisser pousser un peu plus pour combler les trous par l’effet volume : le poil plus long va naturellement recouvrir un espace vide en le couvrant ou le masquant. Logique!

peigne-pour-barbe

Comment brosser sa barbe ? Les astuces pour un brossage au poil

Pour combler les trous de votre barbe, cumulez les bonnes astuces. Après avoir fait pousser un peu plus vos poils, on passe au brossage. Brossez toujours votre barbe une fois sèche. Prenez le temps donc de la sécher après la douche ou le bain. En brossant vos poils de barbe, vous leur donnez en effet une chance de se structurer et d’atténuer les irrégularités. Prérequis : vos poils doivent être assez longs pour pouvoir jouer leur rôle de camouflage. Vous pouvez utiliser d’abord un peigne, et une brosse adaptée en brossant toujours dans le sens du poil! Un brossage quotidien participe à accélérer la pousse du poil en augmentant la circulation sanguine (et l’afflux sanguin vers les follicules pileux).

Astuce : utilisez un peigne ou une brosse en matériaux naturels et non en plastique : le plastique favorise l’électricité statique et discipline mal le poil. L’idéal : des matières naturelles : corne, bois…

Comment bien hydrater sa barbe ?

La barbe, c’est un peu comme les cheveux. En prendre soin permet vraiment de faire la différence. Pour cela, le conseil est vraiment d’utiliser des produits adaptés à la barbe : shampoing spécialisé, huile nourrissante adaptée, soin hydratant spécial, etc. L’huile nourrissante s’applique avant le brossage. Un petit coup de peigne permet de bien répartir le produit, et la brosse de défaire les éventuels nœuds et de faire les finitions pour une barbe brillante et soyeuse.

huile-de-barbe

L’huile de barbe : le soin adapté pour une barbe plus fournie

 

Soigner sa barbe avec des soins adaptés permet de faire la différence, c’est clair! Trop d’hommes utilisent encore leur shampoing pour cheveux normaux ou leur gel douche pour nettoyer leur barbe. Pourtant, le poil de la barbe est spécifique, et demande donc un soin particulier. Vous n’utilisez pas du savon pour faire votre vaisselle, n’est-ce pas? À chaque poil son soin. C’est la raison pour laquelle de nombreux produits de cosmétique sont apparus sur le marché ces dernières années, dans la lignée d’un intérêt de plus en plus fort des hommes pour leur hygiène beauté. Les études du secteur de la cosmétique ou les études de marché le montrent (Étude de marché des cosmétiques pour hommes), l’intérêt est grandissant, même s’il est contrasté en France notamment. Mais dans cet intérêt pour la beauté et le soin, la barbe est en plein développement. Car les hommes aujourd’hui aspirent vraiment à prendre de plus en plus soin d’eux et l’assument parfaitement, surtout pour la barbe, attribut de virilité et vraie affirmation de soi. La barbe, c’est très testo (testostérone)! Mais pas seulement, on voit aussi un intérêt grandissant pour prendre soin de soin de soi et de son visage en général : épilation des sourcils pour les hommes, bouclage des cheveux, blanchiment des dents, application d’une crème anti-âge, etc… Plus aucune zone n’a de secret pour vous les hommes.

L’huile à barbe permet de structurer, nourrir, hydrater et mieux discipliner la barbe. Un effet combiné qui permet vraiment de faire la différence pour une barbe plus fournie et un effet volume plus maîtrisé. Nous vous conseillons de l’utiliser après un shampoing pour barbe adapté (beaucoup moins astringent qu’un shampoing classique pour cheveux), par exemple avec des actifs naturels pour un rendu soyeux et bénéfique pour votre pilosité (shampoing à l’aloé véra, au karité…). Le but : préparer le poil correctement avant l’application du soin. L’huile de barbe permet en effet plusieurs effets :

  • Action nourrissante
  • Action « coup d’éclat »
  • Action adoucissante

Vous pouvez trouver plusieurs marques pour des huiles de barbe, notamment dans les grandes enseignes comme Rituals, L’Occitane, ou encore The Body Shop, qui ont développé des produits adaptés pour répondre à la demande grandissante. Dans notre e-shop, nous avons sélectionné Pure, une huile de barbe 100% naturelle basée sur des extraits d’huiles adaptées comme l’huile de pépin de raisin et d’amande douce, afin de combiner leurs actions spécifiques nourrissante et stimulante. Un vrai combo gagnant pour une barbe plus douce, et un geste à adopter définitivement dans le cadre de votre routine de soin pour entretenir correctement votre barbe.

Pour utiliser votre huile pour barbe, il suffit de mettre quelques gouttes d’huile dans votre main et d’appliquer sur votre barbe. La pousse des poils n’en sera que plus belle grâce à une barbe hydratée et bien nourrie! On vous le dit, un bon entretien de la barbe, ça vous change un homme.

comment-tailler-barbe-au-cou

Comment mieux se faire pousser la barbe ?

 

Les différents styles de barbe

Pensez-y! Une autre manière de gérer les aléas de votre pilosité est d’adapter son style de barbe. Car porter la barbe invite à de plusieurs options. Bonne nouvelle, il en existe plein, vous trouverez forcément un style à votre goût. Grosse « bebar », mauvais rasage de 3/4 jours, bouc, moustache et bouc… Faites de vos irrégularités un atout et un style! C’est ce que font de certains hommes comme les grands acteurs ou personnalités connues qui ont une pilosité capricieuse, comme Johnny Depp ou Keanu Reeves. Alors pourquoi pas vous?

L’essentiel est de prendre en compte la morphologie de votre visage, votre personnalité, vos envies du moment, mais aussi votre style. Petit tour d’horizon des possibilités :

  • La barbe naissante : ou effet « pas rasé ce matin ».
  • La barbe de trois jours. Un style « j’ai oublié mon rasoir » ou « lever du lit » qui plaît souvent aux dames. On aime son petit côté négligé mais pas trop. Un je-ne-sais-quoi de chic-cool.
  • La barbe très courte. Un rendu souvent méthodique, un peu maniaque parfois, en tout cas très soigné. On aime son côté maîtrisé, carré et son effet géométrique. Un côté plus assumé et plus mature aussi.
  • La barbe longue. C’est La barbe inspirée des Hipsters. Pour bien la porter, il faut la tailler. On aime son côté fournir, foisonnante, imposante. Elle crée tout de suite un style affirmé, une présence forte, une virilité assumée.
  • La barbiche ou barbichette : petite barbe sous le menton avec ou non petit rappel sous la lèvre inférieure
  • La barbe sculptée : affinée au rasoir, souvent adoptée par les jeunes (ah la jeunesse!), la barbe sculptée permet de laisser libre cours à son inspiration en la dessinant, par exemple en contour un peu géométrique. Le résultat, très net, est obtenu au rasoir ou grâce à une tondeuse de précision. Ce type de barbe, pas très long, nécessite un entretien quotidien.
  • La mouche : option discrétion pour la mouche, qui est une petite touffe de poils sous la lèvre inférieure
  • Ancre ou Balbo : moustache et barbe prenant la forme d’une ancre
  • La Barbe Van Dyck : barbe sans patte ou bouc avec moustache séparée
  • Et bien d’autres encore plus originales… Barbe collier, barbe et moustache de Gunslinger, barbe timbre, etc.

Comment choisir son style de barbe?

Longue barbe, barbe taillée… Avant de prendre votre rasoir ou votre sabot, il s’agit d’être sûr de savoir dans quoi vous vous lancez. Implantation et type de poils sont à prendre en compte, votre coupe de cheveu (que vous soyez chevelu ou crâne rasé) ainsi que la morphologie. Par exemple, la « coupe de barbe » ne sera pas la même selon votre forme de visage :

  • Pour les visages ronds : le bouc (moustache et barbiche entourant la bouche) est une bonne option car il permet d’allonger le visage, mais aussi : la Van Dyck ou la Balbo
  • Pour les bonnes implantations de poils (sans trou) : la barbe naissante ou la barbe sculptée iront très bien
  • Pour les visages carrés : le bouc, la barbiche ou la barbe royale feront l’affaire. On oublie la barbe trop longue sur les côtés qui amplifie l’impression « carrée » au bas des joues.
  • Pour les visages allongés (avec des pommettes larges et anguleuses) : bouc, barbe complète, barbe de 3 jours, et toutes les moustaches. Surtout, pas de barbe allongée qui vous rallongerait encore le visage. On le rappelle, le but est un certain équilibre.
  • Pour les visages ovales : foncez pour la barbe en moustache chevron, moustache fer à cheval ou barbe de 3 jours

comment-avoir-belle-barbe

Les outils à dispo à avoir dans votre salle de bains, selon vos goûts et habitudes : de bons rasoirs, une tondeuse à barbe, des sabots adéquats, un rasoir électrique et un bon tour de main.

Dernier conseil sans vouloir trop vous barber: Grande barbe, petite barbe, barbe fournie, barbe courte… Quelle que soit l’option choisie, n’oubliez pas votre peau. Sous votre barbe, pensez à hydrater aussi votre peau par exemple avec un baume hydratant ou une crème hydratante, pour un visage resplendissant et éclatant. Et là où vous vous rasez, pour éviter les rougeurs ou irritations, appliquez un baume ou une lotion adéquate pour avoir toujours une belle peau. Un petit gommage de temps à autre, et un petit masque à l’argile aussi de temps en temps, avec ça, vous êtes refait. On vous le dit, ce sont les femmes qui vont vous demander des conseils Beauté. Préparez-vous!