Quel Appareil Auditif Choisir?

prothese-auditive-pas-chere

Vous avez tendance à comprendre « balourd » quand on vous dit « bonjour », il est temps d’agir. Il est temps de quoi? Devenir sourd est un processus souvent lent, insidieux, qui se déclare au fil du temps. Légères incompréhensions au départ et parfois vrai handicap à l’arrivée… La surdité est une question sérieuse et la réduction de ses capacités auditives doit donc être prise en considération au plus tôt. D’autant que de nombreuses personnes souffrent de problèmes d’audition (et pas que les personnes âgées). Au niveau mondial, l’OMS (Organisation Mondiale de la santé) considère que 466 millions de personnes seraient touchées par une déficience auditive handicapante, à savoir une perte d’audition supérieure à 40dB dans la meilleure oreille chez l’adulte et supérieure à 30dB dans la meilleure oreille chez l’enfant. Ce n’est pas rien! Vous commencez à vous inquiéter de votre perte d’audition? Que faire? Comment choisir l’appareil auditif qui vous correspond? Suivez nos conseils.

 

Perte auditive : comment agir?

 

Deux cas de figure se présentent :

  • La perte d’audition subite ou brutale
  • La perte d’audition progressive

La perte auditive brutale

En cas de perte d’audition subite, consultez immédiatement un médecin, que cette perte d’audition soit accompagnée ou non d’acouphènes, sur une seule ou sur les deux oreilles. Il est particulièrement important de pouvoir faire un bilan notamment si cette perte auditive est subite, précoce, ou si elle est accompagnée de fièvre, de douleurs ou d’écoulements anormaux. Votre médecin, selon la gravité de la situation, vous enverra chez un médecin ORL (oto-rhino-laryngologiste). Renseignez-vous auprès des instances spécialisées comme Surdinfo. 

La perte auditive progressive

En cas de baisse progressive de l’audition, on a ici à faire à un phénomène physiologique normal. Avec l’âge, l’audition baisse. 80% en moyenne des malentendants en France sont en effet des personnes âgées. Comme le capital solaire, nous naissons en quelque sorte avec un capital auditif. Lors du vieillissement, on parle ainsi que presbyacousie, qui attaque les cellules ciliées et aboutit à un dysfonctionnement de ces cellules qui ne codent plus correctement dans un premier temps les fréquences aiguës, puis les fréquences graves.

Dans ce cas, de nombreux tests gratuits sont disponibles dans des enseignes spécialisées et permettront de vous orienter vers le port d’appareil d’aide auditive ou assistants d’écoute. Un dépistage du trouble auditif important, à ne pas reporter. Les appareils auditifs apportent ici une bonne solution, sans besoin de prescription médicale, pour un confort auditif retrouvé. Si vous le souhaitez, un bilan chez l’ORL peut permettre d’établir un diagnostic plus poussé par le biais de tests d’audiométrie. Le but est ici de déceler éventuellement une infection plus grave (otospongiose, neurinome, etc). Si vous avez le moindre doute, dans tous les cas, consultez votre médecin.

Si la baisse auditive est vraiment trop importante, vous serez certainement obligés de vous équipe d’audioprothèses perfectionnées. Si celles-ci apportent une bonne compensation auditive, elles sont en revanche très chères (de 900 à 2 000 euros en moyenne par oreille). C’est pourquoi de nombreux appareils auditifs plus abordables ont été mis en vente sur le marché. Autant les porter le plus tôt possible si vous pensez être atteint de baisse de vos facultés auditives.

amplifon-auditif

Perte auditive et repli social

Les causes de la surdité

  • La cause héréditaire
  • La cause accidentelle : traumatisme
  • La cause fortuite : choc auditif
  • La cause naturelle comme la presbyacousie
  • La cause pathologique : infection ou maladie de l’oreille

Les types de surdité

On distingue plusieurs types de surdité :

  • La surdité de transmission qui touche la partie mécanique de l’oreille interne. Les causes : différentes infections comme l’otite céreuse, un bouchon d’oreille…
  • La surdité de perception qui touche la partie nerveuse de l’oreille et le cerveau. Traumatismes sonores aigus, presbyacousie, maladie de Ménière…
  • La surdité mixte qui touche la partie mécanique de l’oreille ainsi que les voies centrales

Quelle que soit l’origine de votre perte d’audition, bien souvent, cette situation induit un repli sur soi. D’autant que la perte d’audition est souvent progressive et insidieuse : incompréhensions de certains sons, syllabes. Parfois, on a beau s’adapter, le silence est au bout de la ligne… Accrochages, répétitions, perte de sens de la phrase sont autant de situations d’inconfort.  

Les premiers signes

Il est d’ailleurs important que l’entourage soit attentif aux signes suivants qui peuvent être annonciateurs d’un trouble auditif:

  • Augmentation du volume de la télévision et de la radio
  • Incompréhensions lors des conversations (réponses un peu « à côté »)
  • Apparition d’acouphènes ou sifflements
  • Sensation d’isolement ou de déconnexion lors des conversations

L’isolement

Entendre moins bien, c’est en effet interagir plus difficilement, intervenir moins souvent dans les conversations, risquer de comprendre de travers, de mal interpréter…Une situation difficile à vivre d’autant qu’il s’agit d’un handicap invisible, dont les conséquences psychologiques peuvent être fortes émotionnellement. La perte d’audition induit notamment un effort de concentration accru, un stress et une suradaptation fatigante au quotidien. Parfois, c’est le sentiment d’isolement qui se fait jour. Crainte du regard des autres, risque d’incompréhensions… sont autant de difficultés qui poussent parfois à limiter les échanges et à se replier sur soi.

Il est donc d’autant plus important de prendre à temps le phénomène de baisse d’audition, en portant au plus tôt des appareils auditifs permettant de retrouver confort de l’audition et de la communication, confiance en soi et joie de vivre. Porter un appareil auditif limite également les dangers de la mauvaise audition : mal entendre c’est en effet parfois se mettre en danger : circulation de la route…

surdite-que-faire

Comment mettre votre appareil auditif ?

 

Il existe de nombreux types d’appareils auditifs. Ils varient en taille, en forme, en prix, et dans la manière de les poser.

Les différents types d’appareils auditifs 

  • Les appareils auditifs en contour d’oreille : qui se positionnent en haut de l’oreille. Ils sont réservés aux pertes d’audition forte et sévère, à savoir au-delà de 70% de perte. Le boîtier externe comprend un processeur électronique qui va venir corriger la perception et l’intensité des sons. Toutefois, ces appareils sont très visibles, et peu pratiques pour certaines situations, notamment lorsqu’on téléphone.
  • Les appareils auditifs microcontours : plus petits que les précédents. Ici la puce se place derrière le pavillon de l’oreille. Un fil fin passe devant le pavillon jusqu’au conduit auditif, rendant le dispositif assez discret. Adapté aux pertes d’audition légères, il peut être source de gêne toutefois en cas de port de lunettes.
  • Les appareils auditifs intra auriculaires : qui se positionnent dans l’oreille. Ces modèles s’insèrent directement dans le conduit auditif et sont donc beaucoup plus discrets. Vous en trouvez sur-mesure, ou tout prêts comme les appareils auditifs HearBloom. Avantage de ce modèle : une grande discrétion (l’appareil est presque invisible), un port aisé même pour des corrections fortes, une facilité pour toutes les situations de la vie quotidienne comme le port du téléphone.

Chaque modèle se décline en différentes puissances. Aujourd’hui, l’innovation a permis de créer des appareils de plus en plus petits, tout en étant de plus en plus performants. C’est le cas du modèle que nous avons justement choisi dans notre boutique, le Hearbloom. Extrêmement efficace, il est de couleur chair pour se fondre entièrement sur votre peau, pour une esthétique parfaite. Ce conduit, adapté aux hommes comme aux femmes, a l’avantage d’être résistant, durable et tout à fait accessible financièrement. Contrairement à des appareils auditifs réalisés sur mesure extrêmement coûteux (et mal remboursés par l’Assurance maladie), ces appareils standards ont été conçus pour s’adapter à tout conduit auditif (grâce à sa conception en matière hypoallergénique) pour faciliter leur installation et pour un port en toute sécurité. Une vraie aide auditive qui permet de retrouver un confort auditif.

comment-mettre-appareil-auditif

Comment bien supporter un appareil auditif ?

 

Si c’est la première fois que vous portez un appareil auditif, il faut un petit peu de temps pour s’y habituer parfois, et c’est bien normal. Les premières fois (toutoutes premières fois comme dirait Jeanne) ne sont pas toujours évidentes, on le sait bien, et c’est valable pour tout ! Aussi, il est normal parfois d’avoir besoin d’un peu de temps pour s’acclimater à son appareil. Car le nerf auditif est comme un muscle, s’il a arrêté de travailler, il faut le restimuler. Au départ, certaines personnes déclarent ré-entendre, mais pas encore tout comprendre. C’est avec la persévérance que les choses vont se remettre en place naturellement. Bien entendu, plus la privation de sons aura été forte et longue, et plus l’acclimatation va nécessiter un peu de temps. Patience! Confiance! Vos efforts vont payer. Pour vous aider, vous pouvez :

  • Porter vos appareils auditifs tous les jours (la régularité!)
  • Participer le plus activement possible aux conversations en vous concentrant sur les mots et non les bruits ambiants

Bien entendu, si vous voyez que vos appareils auditifs semblent dysfonctionnels ou que vous ne constatez aucune amélioration, consultez votre spécialiste. Il pourra peut-être vous renvoyer vers d’autres prothèses auditives ou une autre forme de correction auditive.

 

Comment nettoyer votre appareil auditif ?

  

Il est important de bien nettoyer vos appareils auditifs, pour enlever les salissures, les poussières et le cérumen qui s’y seraient déposés. Pour cela vous pouvez utiliser un spray nettoyant que vous pouvez trouver dans les magasins spécialisés.

Sinon, au quotidien, nous vous invitons à frotter en fin de journée, après chaque utilisation, vos appareils avec un chiffon doux légèrement humidifié. Lavez-vous bien les mains avant. Cela permettra d’enlever doucement (mais efficacement) les saletés qui se seraient déposées au cours de la journée. N’hésitez pas pour cela à désassembler votre appareil. Une fois bien nettoyé, faites le sécher à l’air libre. 

À ne pas faire : n’utilisez pas d’alcool ou de produit agressif : cela pourrait endommager l’électronique.

Comment prévenir (ou ne pas aggraver) la perte auditive ?

 

Certains gestes au quotidien peuvent vous permettre de ne pas aggraver votre perte d’acuité auditive, notamment des bons gestes d’hygiène.

  • Nettoyez-vous bien les oreilles à l’eau et au savon doux (n’utilisez pas un savon trop agressif). Oubliez les cotons-tiges qui ont tendance à repousser le cérumen dans le conduit de l’oreille, favorisant ainsi les bouchons d’oreille.
  • Vérifiez que vous n’avez pas de bouchon d’oreille. En cas de doute, faites-vous déboucher les oreilles ou procédez à l’extraction du bouchon chez vous, par exemple à la cire d’abeille à l’aide d’une bougie. Pour savoir comment enlever un bouchon d’oreille avec une bougie, procédez par étapes en achetant des bougies d’oreille adaptées comme les bougies d’oreille BougieClean.

De manière générale, il est important de vous protéger en évitant de rester dans des environnements trop bruyants. La durée d’exposition à ce type d’environnements peut en effet provoquer et aggraver les phénomènes de baisses auditives.

  • Ne vous surexposez pas à des bruits trop puissants : concerts, festivals… en évitant les environnements qui vous exposent à des bruits au-delà de 85 décibels. Éloignez-vous des enceintes et faites régulièrement des pauses.
  • Utilisez un casque anti-bruits, cela vous permettra en cas d’exposition à un bruit trop fort de vous protéger les oreilles en isolant mieux vos tympans
  • Limitez votre durée d’écoute de manière générale dans les casques ou écouteurs

Aujourd’hui, se faire appareiller est devenu beaucoup plus accessible qu’avant en cas de troubles auditifs. Ne restez pas dans l’inconfort. Des solutions accessibles existent pour nous rendre la vie plus belle. Profitons-en!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *