Comment Désembuer un Pare-Brise?

astuces-anti-buee-pare-brise

Déjà qu’on n’y voit pas toujours très clair (tiens d’ailleurs, ne faudrait-il pas reprendre un petit rendez-vous chez l’ophtalmo hahaha?), entre les éventuels problèmes de vue, le brouillard matinal, la nuit qui tombe… Notre visibilité est vraiment mise à rude épreuve lorsqu’on conduit. Et encore plus l’hiver. Quand le jour tombe vite, quand les nappes de brouillard viennent habiller la campagne, pas facile d’y voir clair sur nos trajets. Et avec les écarts de température et les intempéries, bien sûr, la buée vient s’ajouter et faire des siennes. Un cauchemar pour le conducteur. Comment chasser cette vilaine buée qui nous floute l’horizon? On vous donne nos astuces et conseils pour y voir enfin plus clair.

 

Pourquoi y a-t-il de la buée sur mon pare-brise?

 

En voilà une bonne question pour les apprentis physiciens. D’où vient cette buée ambiante sur les vitres qui nous enquiquine? Alors oui, les enfants vous diront que c’est super, qu’on peut dessiner sur les vitres. Mais en dehors de ça, pas facile d’y trouver des avantages. On vous propose de vous souvenir de votre prof de physique, qui vous aurait expliqué ce phénomène en deux temps trois mouvements. On va essayer de faire aussi bien. Allez, on se lance.

La buée est un mécanisme naturel très simple à expliquer. Quand il fait froid, lorsque l’hiver s’installe, avec son flot de températures de plus en plus basses, l’air est froid. La buée résulte de la condensation de la vapeur d’eau sur des surfaces froides en contact avec un milieu humide. Par exemple, au lever du jour, avec la rosée du matin et l’humidité du lever du jour, c’est le moment propice pour le dépôt de la buée sur nos voitures. En effet, la température de la surface de la vitre est inférieure à celle de l’air humide ambiant, et c’est ce qui crée cet effet. L’été c’est l’inverse. La buée vient des écarts de température, et donc du contraste de l’air extérieur très chaud, avec la climatisation fraîche à l’intérieur de l’habitacle.

La buée peut également apparaître une fois installé(e) dans sa voiture. Cette fois, c’est l’air et la vapeur d’eau que nous dégageons en respirant qui vont être responsables de la formation de buée. Et là, c’est le drame. D’un coup, on ne voit plus rien. Il faut réagir!

comment-forme-buee

Comment éviter la formation de buée?

 

La solution pour éviter la formation de buée réside dans un moyen d’absorber l’humidité. Vous pouvez par exemple utiliser :

  • Une chaussette remplie de litière pour chat. Oui, étonnant, non ? Positionnée sur le tableau de bord par exemple elle va aider à absorber l’humidité. Inconvénient : difficile à utiliser comme ça à brûle-pourpoint, surtout lorsqu’on n’a pas de chat…
  • Un absorbeur d’humidité, qui permet d’assainir l’air de la voiture. Vous pouvez trouver des modèles de « maison » qui conviennent parfaitement en effet pour les voitures
  • Une peau de chamois. Ce serait un remède très efficace si on procède de la sorte : imbibez-la de liquide vaisselle et laissez-la sécher. Une fois sèche, passez-la régulièrement sur votre pare-brise.
  • Le papier journal. Il permet lui aussi d’absorber l’humidité. Vous pouvez le placer par exemple au niveau des pieds.
  • Un traitement de pare-brise anti-pluie. Cette technologie proposée par Carglass par exemple permet d’améliorer la visibilité en facilitant le nettoyage et en prévenant la formation de buée. À tester…
  • Autre astuce, nous vous conseillons d’utiliser un protège pare-brise. Des bâches existent, permettant d’isoler du chaud et du froid. Un équipement auquel on ne pense pas toujours et qui permet de diminuer les écarts de températures entre l’intérieur et l’extérieur du véhicule. De nombreux modèles existent, l’idéal étant de privilégier un modèle 2 en 1 comme la protection de pare-brise BestProtect qui vient lutter à la fois contre les rayons UV en cas de fortes chaleurs l’été, et contre le gel et le givre l’hiver quand il neige ou que les températures sont extrêmement basses.

De manière générale, ne laissez rien dans votre voiture qui puisse favoriser l’humidité : vêtements laissés mouillés dans la voiture, parapluie… Et quand vient l’hiver ou l’été, à savoir quand la voiture est sujette à de forts écarts de température, on vous préconise d’être particulièrement vigilants aux points suivants : contrôle des niveaux de liquide de refroidissement, contrôle des éclairages, vérification des niveaux d’huile, entretien des pneumatiques et des freins, contrôle de l’état de la batterie… Il est important de jeter régulièrement un coup d’œil à son véhicule, en tant que conducteur, pour éviter des éventuels dégâts. En effet, neige, verglas, grêle, glace, gel, mais aussi soleil étouffant, canicule peuvent venir altérer certains équipements. Mieux vaut prévenir que guérir, comme dit l’adage (les anciens ont souvent raison. Pas toujours, mais souvent)…

vinaigre-contre-buee

Comment nettoyer son pare-brise ?

 

Une bonne visibilité permet un vrai confort de conduite, et optimise la sécurité du conducteur et de ses passagers pendant les trajets. Alors pensez à bien nettoyer votre véhicule régulièrement, pour enlever les poussières, résidus de nourriture, petits insectes, et autres traces de vos passages dans la voiture. La voiture, c’est un peu comme une maison, on y vit. Alors les traces du dernier pique-nique ou du dernier déménagement, cela abîme votre habitacle.

Bien nettoyer son pare-brise permet de prévenir l’arrivée de la buée. Pour les pare-brise, vous pouvez opter pour des solutions spécifiques :

  • Passez de l’alcool à 90° sur les vitres à l’aide d’un chiffon microfibres, afin de nettoyer votre pare-brise
  • À l’intérieur de la voiture, vous pouvez passer du savon (ou un tissu imbibé de liquide vaisselle, un pain de savon, ou du shampoing, ou une éponge imbibée de produit vaisselle) sur la vitre intérieure de votre pare-brise. Nettoyez les éventuels résidus avec un chiffon.
  • Attention au vinaigre toutefois : souvent préconisé, il peut attaquer les joints. Nous ne le conseillons donc pas forcément, malgré son action nettoyante tout à fait prouvée.

Des techniques plus insolites sont parfois mentionnées : à tester si les plus communes ci-dessus ne fonctionnent pas. On vous les donne, mais c’est sans garantie! Pour les aventuriers du nettoyage antibuée, vous pouvez donc aussi tester la mousse à raser, la pomme de terre coupée en deux, aussi valable pour éviter la formation de givre, et l’oignon (en revanche, pour les mauvaises odeurs, on repassera).

L’utilisation d’un protège soleil ou d’une bâche anti-givre comme la bâche de protection BestProtect permet aussi de protéger son pare-brise des dépôts ou résidus extérieurs qui pourraient venir le salir de l’extérieur : feuilles mortes, fientes d’oiseaux…

 

 

Comment enlever la buée sur mon pare-brise?

 

Si la buée, malgré tout ça, s’est installée, comment faire? Comment enlever la buée sur son véhicule et assécher l’air ambiant? Nous on a une proposition à vous faire : roulez en décapotable. Vous n’aurez plus de problème de buée (plus de vitres, plus de buée!) Bon, évidemment, ce n’est pas si simple. Voici comment vous débarrasser de la buée.

Le but évidemment est de gagner du temps. Car la buée, elle nous en fait perdre. Et c’est toujours au moment où nous sommes pressés, que nous avons un rendez-vous important, que la buée est la plus coriace, et nous fait perdre des minutes précieuses avant de pouvoir faire démarrer la voiture et partir pour notre rendez-vous. Sacrée buée! 

nettoyer-interieur-pare-brise

Voici comment vous débarrasser rapidement de la buée due au choc thermique:

  • Utilisez la fonction désembuage. Allez-y à fond car l’air doit circuler au maximum. On y va donc franco, à pleine puissance. Pour cela, le mieux est de régler votre aération en position désembuage en l’orientant vers le bas du pare-brise, et de fermer les aérateurs qui ne participent pas au désembuage. L’air propulsé par les aérateurs doit être vraiment chaud, car c’est ce qui permet d’évacuer l’humidité de l’air. L’air sera évidemment froid au début, ce n’est pas grave. L’air va ensuite se réchauffer, et le tour est joué.
  • Ne recyclez pas l’air intérieur. Désactivez l’option en tournant le bouton de re-circulation de l’air sinon l’air sera saturé.
  • Cumulez avec la climatisation, qui assèche l’air dans l’habitacle. Sélectionnez l’air interne d’abord avant de passer sur l’air extérieur qui permettra de mieux désembuer les vitres. Le débit d’air doit aussi être fort. C’est le combo gagnant anti-buée.
  • Si vous n’avez pas de climatisation, mettez le chauffage à fond, et roulez la fenêtre un peu ouverte.
  • Ventilez votre voiture pendant les trajets en laissant une fenêtre légèrement ouverte.

bonne-visibilite-voiture

À noter :

Si vous avez de la buée sur vos phares, il suffit de les démonter et de retirer le support d’ampoule. Essuyez l’humidité accumulée avec un chiffon et laissez sécher. Si la buée réapparaît au bout de quelque temps, demandez conseil à votre garagiste. Cela signifie peut-être que votre phare n’est plus étanche.

Si vous avez de la buée sur les rétroviseurs, vous pouvez acheter un produit anti-buée ou passer un chiffon ou une éponge avec du liquide vaisselle dessus. Frotter bien, rincez et laissez sécher. C’est valable pour toutes les surfaces vitrées. Évitez les lingettes qui laissent souvent des traces.

Sachez que toutes ces techniques peuvent être utilisées sur les surfaces vitrées en général, à la maison : miroirs de la salle de bains, glaces, et sur toute surface faisant face à un choc thermique (différence de température entre température extérieure, surface froide et air intérieur chaud et humide de vapeur d’eau).

Voilà, vous savez tout désormais pour rouler l’horizon dégagé, en toute sécurité. Si vous souhaitez plus d’astuces pour bien entretenir votre voiture, vous pouvez consulter notre article sur la manière de bien protéger son pare-brise contre le gel et le soleil. Bonne route à vous!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *