Pourquoi Ne Faut-il Pas Nettoyer Ses Oreilles avec des Cotons-Tiges?

risque-coton-tige

Se nettoyer les oreilles, c’est un peu comme les dents : souvent une corvée, un geste d’hygiène dont on se passerait bien. Mais bon, pas le choix ma bonne Lucette pour être propre au quotidien. Car rien de pire qu’un morceau de cérumen jaunâtre qui sort de son oreille en pleine réunion avec le Big Boss, ou d’avoir en pleine vue l’oreille tout orange de son voisin dans le métro. Berk! Ça vous est déjà arrivé? Normalement non, si vous vous lavez bien les oreilles. Mais comment bien faire? D’autant qu’on a tous tendance à se laver les oreilles avec des cotons-tiges, qui sont pourtant de plus en plus décriés. Quels sont donc les bons gestes et les bons conseils pour garder ses oreilles propres? On vous dévoile tout, et vous allez voir, vous n’allez pas en croire vos oreilles.

 

Les idées reçues sur le cérumen

 

Pauvre cérumen, sa mauvaise réputation le précède et tout le monde veut l’éliminer… Pourtant, le cérumen est indispensable à la bonne santé de nos oreilles. Il s’agit en effet d’une sorte de cire naturelle secrétée par le corps dans le conduit auditif au niveau de l’oreille externe, qui vient nous protéger des bactéries, impuretés, insectes, poussières… En bref, c’est une protection de nos oreilles, une sorte de barrière naturelle contre les microbes, les poussières, etc. Il protège ainsi le tympan et offre une bonne transmission du son également. Résultat des courses : le cérumen est indispensable. Il ne faut donc pas l’éliminer complètement lors du nettoyage des oreilles. Il s’agit simplement de bien le réguler si on a trop de cire d’oreille et d’enlever l’éventuel surplus qui pourrait, par accumulation, conduire à la formation de bouchons d’oreille.

 enlever-bouchon-oreille-soi-meme 

Comment enlever la cire dans les oreilles ?

 

Le cérumen peut se développer pour différentes raisons : port de Boule Quies ou bouchons d’oreille trop régulièrement, surproduction de cérumen, infections diverses, port d’appareils auditifs… mais surtout, mauvais nettoyage des oreilles. Comment bien nettoyer les oreilles pour déloger les résidus, peaux mortes et autres excès de cérumen?

Stop aux cotons-tiges!

Pour enlever la cire de ses oreilles et bien nettoyer ses oreilles, on utilise fréquemment un coton-tige, parfois quotidiennement. C’est souvent la méthode que nous ont transmise nos parents. Une autre idée reçue sur la manière de bien se laver les oreilles, car les bâtonnets ne sont en réalité pas indiqués pour la santé de nos oreilles. Pourquoi? Parce que lorsque nous utilisons les cotons-tiges, le cérumen est poussé dans le conduit auditif, qui se stocke ainsi à l’intérieur et s’accumule, favorisant l’apparition de bouchons de cérumen. C’est donc bien l’inverse de l’effet escompté qui se produit. Même les modèles soi-disant adaptés avec une forme différente ne constituent pas une panacée. Car le risque ne vient bien souvent pas de la forme du coton-tige mais de sa mauvaise utilisation. Utilisés trop souvent, ils enlèvent tout le cérumen et laissent l’oreille sans protection contre les agressions extérieures. Il est recommandé de se laver les oreilles tous les 10 jours, pas plus. Et oui, on vous avait dit que vous apprendriez des choses, pas vrai? 

Bon, alors, si le coton-tige n’est pas indiqué, quelles sont les autres solutions qui s’offrent à nous pour bien faire les choses ? 

Un petit coup de spray

Il existe des sprays en pharmacies, sous forme de solution d’eau de mer notamment. Ces sprays se présentent sous forme de flacon qui pulvérise la solution par brumisation dans le conduit auditif. Une méthode douce et simple d’utilisation lorsqu’on sent son oreille un peu trop bouchée. Il suffit, après la pulvérisation, de se masser doucement l’oreille puis de pencher la tête pour favoriser l’épanchement du produit et du surplus éventuel de cérumen. Choisissez un spray à pulvérisation douce pour éviter une trop grande pression dans l’oreille, et privilégiez une composition naturelle (solution aqueuse, eau de mer, hypertonique…).

Attention : le spray ne convient pas aux bébés, et ne doit pas s’utiliser en cas de doute sur la perforation du tympan. Pas d’utilisation plus de 2 fois par semaine!

bougie-oreille-efficace

La bougie auriculaire

Il y a du nouveau dans l’hygiène auriculaire! On entend de plus en plus parler des bougies d’oreille. Du nouveau me direz-vous? Pas tant que ça en réalité puisqu’il s’agit d’une méthode ancestrale, utilisée depuis l’Antiquité. Une autre méthode naturelle en tout cas, très répandue dans le monde, qui arrive chez nous, proposant une alternative efficace à nos techniques habituelles. Si les bougies auriculaires ne font pas l’unanimité chez tous les scientifiques, qui privilégient les méthodes traditionnelles, mais comme de nombreuses alternatives, elles offrent une autre manière de prendre soin de son hygiène et de son bien-être auriculaire en proposant une méthode par combustion, dont les résultats peuvent être impressionnants. La bougie, une fois allumée va ainsi venir aspirer le cérumen et autres débris encombrant l’oreille pour la nettoyer complètement. Pour cette méthode il est recommandé de le faire à deux, en respectant bien les différentes étapes et de bien protéger ses cheveux pour éviter les risques de brûlure. Nous vous conseillons de choisir une bougie d’oreille faite avec des produits naturels, comme la bougie d’oreille BougieClean, en cire d’abeille, conçue à la main. Pour savoir comment se nettoyer les oreilles ou comment enlever un bouchon d’oreille avec une bougie d’oreille, respectez bien chaque étape de la mise en place à l’extinction de la bougie. 

Attention : ne pas utiliser cette méthode plus d’une fois par mois ! 

Le tissu doux et humide

Plus classique, mais aux effets constants, l’utilisation d’un mouchoir en papier ou d’un tissu humide est aussi une bonne solution pour vous laver les oreilles. Le passage de cette « serviette » improvisée permet d’éliminer en douceur le cérumen, c’est-à-dire un peu mais pas complètement, ce qui est bon pour vos oreilles. Essuyez l’extérieur de l’oreille et du canal auditif en l’enroulant autour de votre doigt. Bonne nouvelle : vous avez un petit doigt à la bonne taille normalement, nommé justement l’auriculaire… La nature n’est-elle pas bien faite?

Les méthodes à proscrire

Il y a assez de manières de bien se nettoyer les oreilles, nous l’avons vu. N’essayez pas de méthode farfelue à la MacGyver pour nettoyer le conduit auditif. Laissez cela à Richard Dean Anderson (l’acteur de la fameuse série NDRL). On évite donc tous les outils improvisés du style cure-dents à enfoncer, épingle à cheveux… Le risque en effet : aller trop loin, perforer votre tympan, entraîner une perte de l’ouïe ou une infection des conduits auditifs et aller tout droit consulter un médecin ou votre Oto-rhino-laryngologiste. Pas de folies donc. C’est déconseillé.

enlever-cerumen-oreille 

Comment déboucher une oreille ?

 

En appliquant ces méthodes de bon nettoyage de votre oreille, vous ne devriez pas avoir de bouchon d’oreille. Toutefois, si malgré toutes ces précautions un bouchon survient, plusieurs solutions et remèdes s’offrent à vous pour retirer les bouchons dans les oreilles par vous-même. Car une oreille bouchée est une sensation extrêmement désagréable, qui peut se manifester par des maux de tête, une perte de l’audition dans une oreille, des démangeaisons ou irritations de l’oreille…voire des acouphènes. Il ne faut pas traîner donc pour enlever le bouchon tout en protégeant ses petits tympans. Voici les bonnes techniques pour enlever un bouchon d’oreille soi-même sans se rendre chez l’ORL.

Comment se déboucher une oreille avec de l’eau?

En cas de formation d’un bouchon ou d’une sécrétion trop importante de cérumen, vous pouvez vous tourner vers des gouttes vendues en pharmacie. Vendues sans ordonnance, elles sont à base d’eau minérale ou d’eau oxygénée. Leur utilisation se fait allongé, la tête posée sur une serviette. Après quelques gouttes dans l’oreille (suivre la notice), attendez un peu jusqu’à entendre un petit son de bulle et tournez la tête vers votre serviette pour laisser évacuer.

Attention : à ne pas utiliser en cas de perforation du tympan ou de toute autre infection de l’oreille. Si vous avez le moindre doute ou que vous constatez des sécrétions anormales ou des réactions allergiques, contactez votre médecin traitant.

Vous pouvez aussi irriguer vos oreilles avec de l’eau lors de votre douche ou votre bain. Cela peut se faire à l’aide d’une seringue. L’essentiel est de bien contrôler la température de l’eau projetée dans l’oreille, ainsi que la pression. 

Comment se déboucher une oreille avec une poire?

Il existe des poires, sorte d’aspirateurs à bouchon. Même si cette méthode n’est pas réputée efficace à tous les coups, vous pouvez la tenter, peut-être marchera-t-elle pour vous.

Comment se déboucher une oreille avec une bougie?

La bougie d’oreille se montre efficace pour enlever également les bouchons d’oreille. La bougie d’oreille BougieClean par exemple permet de le faire en quelques minutes seulement, accompagné par quelqu’un pour vous y aider. Si vous ressentez un encombrement de l’oreille dû à trop de cérumen, suivez les étapes pour bien enlever un bouchon avec une bougie d’oreille et le tour est joué. Prenez bien toutes les précautions nécessaires données généralement dans la notice. Évitez les bougies en cas de port d’un appareil auditif.

comment-marche-bougie-oreille

Dernier conseil pour la route : séchez toujours bien vos oreilles une fois que vous les avez nettoyées. Cela prévient l’apparition du cérumen. En cas de trouble de l’oreille (bouchon de cérumen, perforation du tympan, otite…), évitez tout produit d’hygiène de l’oreille et consultez votre ORL ou votre pharmacien. Pour votre bébé, des conseils spécifiques s’appliquent : consultez votre pédiatre. N’hésitez pas à consulter nos autres articles relatif à l’audition, notamment pour savoir quel appareil auditif choisir en cas de perte d’audition.